• La carotte sauvage, ancêtre de la carotte cultivée

     

    Carotte sauvage
    (Daucus carota)

    Famille des Apiacées (Ombellifères)

    Cueillette : racine, octobre-avril
                       feuilles, mars-juin
                       fleurs, mai-octobre
                       fruits, juillet-octobre

    Habitat : champs, prairies, bords des chemins.

    Particularités de la plante :
    - racine blanche ou violacées à odeur caractéristique,
    - odeur caractéristique de poire williams,
    - confusion possible des feuilles avec la ciguë (toxique).

    Plante annuelle ou bisannuelle, la carotte sauvage pousse au bord des chemins, surtout en sol calcaire.
    Sa hauteur peut atteindre de 0,30 à 1 mètre. Les tiges sont solides, striées avec un feuillage bi ou tri-pennés. Les fleurs, blanches, se présentent en ombelles à très nombreux rayons, très serrés, avec une minuscule fleur rose pourpre au milieu; elle fleurit de juin à septembre.
    Les fruits sont formés par les 2 akènes accolés munis de côtes saillantes épineuses. A maturité, les rayons de l'ombelle se contractent et l'inflorescence prend l'aspect d'un nid.
    Pour la reconnaître, il suffit de déterrer une racine; son odeur vous ôtera tout doute!

    Souvent, sur un même pied, on trouve des ombelles à différent niveau de maturité : certaines en bouton, d'autres en fleur et d'autres déjà en graines (comme un nid d'oiseau).

    Ne pas confondre la carotte sauvage avec la ciguë (Conium maculatum), plante vénéneuse. La carotte sauvage est couverte de poils rêches tandis que la ciguë est parfaitement lisse.

     

    Utilisations culinaires

    La racine de la carotte sauvage est utilisée crue (si elle est jeune) ou cuite comme la carotte.
    Les feuilles se mangent également crues ou cuites.
    Les fleurs peuvent
    parfumer et farcir les volailles.
    Les fruits, à odeur de
    poire aromatisent les desserts au chocolat.
    Les graines
    aromatisent le vinaigre (laisser macérer les fruits dans du vinaigre blanc pendant un mois), les soupes, les ragoûts, le pain.

     

    Propriétés médicinales : c'est un excellent régulateur des fonctions intestinales, possédant de plus des propriétés antiputrides, cholagogues, dépuratives, expectorantes et vermifuges.
    Les fruits sont stimulants, digestifs, carminatifs.


    La carotte sauvage est riche en
    vitamines et en carotène. Elle est bénéfique pour la vue.
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Dans mes recherches sur internet, j'ai trouvé un lien sympathique :

    Un récit ma foi fort poétique de la vie des carottes sauvages : Démons et merveilles
    <o:p> </o:p>http://demons-et-merveilles.club.fr/jardin/pages/daucus-carota.html

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 11:51
    mise à jour du lien
    Bonjour, Vous aimez "Démons et Merveilles" et avez mis un lien vers le site sur votre blog. Pour retrouver rapidement le site qui a changé d'hébergeur et mettre à jour le lien, notez sa nouvelle adresse : http://demons-et-merveilles.fr Merci et à bientôt, Catherine
    2
    Vendredi 12 Août 2011 à 20:43
    carotte sauvage
    Je vous remercie Anne-Marie pour ces précieux info sur cette plante que mon voisin a décrié comme poison dans mon jardin. Il s'es mis également à l'arracher car il y en a plein. Or moi je ne l'ai pas sentie comme telle mais j'ai préféré vérifier, ce que j'ai pu faire grâce à votre blog. Je suis ravie que je pourrai l'utiliser dans ma cuisine. Désormais je ferai plus confiance à mon lapin qui de temps en temps en grignote qu'à mon voisin, hahaha. Bonne continuation et à bientôt, Yolanta
    3
    HELY Gérard
    Samedi 20 Juillet 2013 à 16:39
    Plantes sauvages comestibles
    Bonjour madame . j ' ai 72 ans et comme vous je m ' intéresse aux plantes sauvages comestibles cuites ou crues , je n ' arrive pas à trouver des carottes sauvages , je récolte des salsifis , des pousses de coquelicot , des chicorées à la buche, des terre- greppe des campanules raiponce , des ficaires ou fausse renoncule .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :