• Ne trouvez-vous pas que les figues ouvertes en étoile ou en fleur ressemblent à une étoile de mer.
    Alors voici un petit dessert frais, diététique et goûteux.

    Je vous raconterai une autre fois mes péripéties de déménagement (deux en trois mois d'écart, une catastrophe.... C'est pour cela que je n'étais plus très disponible pour faire des recettes).

    Dans mon nouveau lieu de vie, un mas du XVIIIème siècle près de Beaucaire, il y avait un beau figuier de figues bleues (autrement nommées figues couilles du pape; comme c'est charmant....).
    Alors, j'en ai bien profité pour consommer des figues fraîches. Et ce jour-là pour  une invitation chez Karine, Mathurin et leurs enfants Ange et Lila, j'avais eu l'idée de mixer les figues un peu trop mûres avec du lait de soja puis saupoudré de quelques épices (4 épices et garam massala). J'ai laissé la préparation bien au frais et au moment de servir, j'ai rajouté une figue coupée en étoile.
    L'est pas belle mon étoile de mer.

    J'ai constaté que le lendemain, le lassi qui restait avait un peu tourné. Alors, j'ai renouvelé l'expérience en cuisant les figues.... Dans les deux cas, je n'ai rajouté aucun sucre, car c'était du vrai miel déjà.


    votre commentaire
  • Pour préparer mon déménagement, j'ai fait du vide en vérifiant si les produits étaient encore en date d'être consommés. Et j'ai essayé d'éviter d'emporter des fonds de paquet.

    C'est ainsi que j'ai terminé un paquet de lentilles corail avec un méli-mélo de légumes (avec quelques légumes orphelins : courgettes, tomates, carottes, endive.... cuits à la vapeur.

    Pour rajouter un petit plus, dans une de mes balades, j'avais cueillli des petites feuilles d'oseille sauvage fraiches.

    Je les ai cuites à la vapeur, j'ai rajouté une petite cuillère de crème de soja et mixé le tout.

    C'était vraiment délicieux, ce petit plat végétarien. J'ai saupoudré sur le tout une cuillère de gomasio

    Seul petit inconvénient : les lentilles sont "musicales" après quelques heures de digestion..... Dommage !


    1 commentaire
  • Ces derniers mois, j'ai été peu présente sur mon blogg. Car je devais préparer mon déménagement.

    Nous quittons la région grenobloise pour Nîmes.

    Nous nous installons dans un bel espace où nous allons mettre en place des activités de remise en forme.

    Je vous montre la photo de  la salle.
    Si vous voulez avoir des nouvelles de nos activités, allez donc visiter notre nouveau site :

    www.regain-nimes.fr

    En début de semaine, j'ai reçu une  proposition pour présenter les bonheurs de la cueillette des pissenlits pour une émission de M6.... Mais vu le déménagement et l'état avancé des pissenlits dans la région, j'ai décliné cette proposition.

    J'espère pouvoir créer des cours de cuisine aux plantes sauvages dans cette nouvelle région, une fois que je connaîtrai un peu mieux les plantes méditerranéennes.


    votre commentaire
  • Pour une de mes premières salades fleuries, j'ai mis des mâches sauvages, des pissenlits, des oignons cuits et des oeufs mollets. Et parsemé de fleurs de primevères et de pulmonaires (dans des camaïeux de bleu au rose) plus quelques algues en paillettes.

    Délicieux au goût, à la santé et pour le plaisir des yeux.


    votre commentaire
  • Je me suis inspirée de ce dessert sur le blog de Pascale Weeks : "c'est moi qui l'ai fait"

    J'ai juste rajouté un peu de fromage blanc.

    Caramel de vinaigre balsamique

     

     

    1 dl de vinaigre balsamique (100 g)

    100 g de sucre en poudre

     

     

    Versez le sucre et le vinaigre dans une casserole. Portez à ébullition puis laissez réduire sur feu doux jusqu’à une consistance de caramel.

    Il m’a fallu environ 15 minutes pour arriver à ce résultat.

    Pour tester, prélevez un  tout petit peu de liquide avec une petite cuillère et versez une toute petite quantité sur une assiette, le caramel doit former une perle figée sur l’assiette.

    Retirez du feu, laissez refroidir et conservez dans un bocal hermétique.

     

     

    Fraises au caramel de balsamique

     

     

    Lavez vos fraises. Laissez libre cours à votre imagination en les laissant entières ou en les coupant comme sur la photo. Vous pouvez également les équeuter et les couper en fines tranches.

    Versez le caramel de balsamique sur les  fraises.

    Dégustez.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique